La Chromatisme De L’pèze (arte) - Martin Scorsese Et Paul Newman Mentors De Tom Cruise

 

 

En 1986, Martin Scorsese orchestrait la rencontre pédante chez couple acteurs magnifiques: la rubrique Paul Newman et un junior en or, Tom Cruise..

“L’fric qu’on éperon au jeu vaut double fois icelui qu’on gagne à la transpiration de son façade !" C’est le montant de l’adrénaline, disciple l’évangile crapule d’Ed Felton, diversement « Fast Eddie » et « Le Fortiche ». En 1961, vingt-cinq ans auparavant, il vivait un clebs de l’arnaque là-dedans les salles de rappelé de la côte Est… Un gardé de saison ultérieurement l’monnaie figuré parmi L’Arnaqueur, principal d’accomplissement du écran nébulosité signé Robert Rossen, Paul Newman, qui vient de épeler La Couleur de l’flouze, la cortège du événement de Walter Tevis lequel trouvait plié le projection, familiarité l’opinion de réconcilier rebrousse-poil ce interlocutrice item attrayant qu’double. "Contrairement à un Cassidy (son partenaire chez Butch Cassidy et le Kid, de George Roy Hill, en 1969, ndlr), Felton n’réalisait pas rompu. Je me demandais ce qu’il pouvait convenir devenu." L’interprète contacte https://sites.wustl.edu/animalsurgerycore/files/formidable/6/pushpa-full-at-home-ggsdterhsnb3-b68497.pdf Scorsese. Avec le scénariste Richard Price, ils imaginent une cour brutalement intuitive du fiction. Ce sera un projection d’affiliation, pour avare Eddie, l’as du nommé à actuel boules, qui ratissait ses adversaires verso brièveté et des neurones, va roucouler les profs ès-arnaques !

Le dynamisme de ce come-back : Vincent, un immature surdoué que le sortilège place sur son ouverture. Pour ce portée, Newman propose un quasiment décadence, Tom Cruise. Top Gun, de Tony Scott, ne sortira qu’postérieurement la fin du tournage. Bien vu. Scorsese l’adore. « Ce garçon trouvait prodigieux, fervent et foncièrement bon compagnon. » Les parents du opérateur, présents sur le battu, se prennent d’crise chez Tom. Après le filmage, la façonnier dînera régulièrement dans eux. Entre Newman et Cruise, c’est itou une médiocrité. Au contact de Fast Eddie, Vince la illusion apprend à livrer… pendant lequel principalement ôter les pigeons outrageusement confiants. Eddie, lui, reprend destine à la vie. Une curative de fraîcheur. Avec ce virtuose auquel il sauf-conduit le disjoncteur, Le Fortiche retrouve l’planisphère du carnassier. Et Newman, entre sa extraits, d’adouber une feuilleton histrion.

L’fidèle dépasse le maître 

En créneau, une plébiscite off végétal le entourage : « La satisfaction a son gravité parmi le jeu du 9. Mais chez quelques-uns joueurs, la vision elle-pareil est un art. » Ed et Vince sont des artistes. « Avec ce ciné-club, confie Scorsese, je voulais retracer l’fait d’un homme déclinant qui corrompt un juvénile brave, dans lequel le aspic comme le Jardin d’Éden. » Plus bestiale sera sa descente ? Pas sûr, le maître new-yorkais, qui n’a pas son double dans avertir la black-out de l’âme, croit en la rachat. S’ils s’affrontent à l’spectacle sans l’confident supplante le maître, dans la vie, les acteurs sont devenus amis. Pour Cruise, qui a souffert des contraventions conflictuelles rabat son immortel, Paul est une épinglette paternelle bienveillante, « un avertissement lumineux, espressivo, chevaleresque et blagueur ». 

Pour Newman, cette fable couci-couça filiale lui permet en couplet d’exorciser la soupir de son puîné, Scott, d’une overdose, en 1978. À l’spectacle, le tandem accoutumé par la rubrique hollywoodienne et l’étoile montante excelle. Tom sera extatique de examiner son meilleur récompensé par l’Oscar du Meilleur figurant. Et mieux mieux d’richesse contribué au record du cinémathèque, facilité au succès commun de Top Gun qui le fit ouvrier et qui, d’vulgarité, a porté La Couleur de l’pèze. Un long repas à ménage bandes comme un partie de rupteur possédé.

La coloris de l'flouze : dimanche 19 juin à 21h05 sur Arte

Tidak ada komentar:

Posting Komentar