Examen de l'épisode 1 d'Obi-Wan Kenobi: Ewan McGregor nous rappelle que l'ère préquelle est là où le plaisir commence

 "Part I" présente au public des versions plus jeunes de personnages bien-aimés et ouvre la voie à d'incroyables nouveaux arrivants.




Star Wars nous a encore une fois obligés à endurer la douleur et la souffrance de l'Ordre 66 dans le premier épisode d' Obi-Wan Kenobi . Dans le froid ouvert de la première, nous voyons un moment serein entre un maître Jedi enseignant à ses jeunes Padawans, seulement pour que le moment soit cruellement interrompu par les Clone Troopers qui ont été forcés de tuer les Jedi avec lesquels ils combattaient autrefois. C'est un rappel qui donne à réfléchir que dix ans plus tard, très peu de Jedi errent encore dans la galaxie, y compris le titulaire Obi-Wan Kenobi ( Ewan McGregor ) qui s'est séquestré sur Tatooine pour regarder Luke Skywalker ( Grant Feely ) de loin.


Le premier épisode, réalisé par Deborah Chow avec téléplay par Joby Harold , Hossein Amini et Stuart Beattie, se penche sur la monotonie de la vie de "Ben", nous montrant les schémas monotones dans lesquels il s'est installé au cours des dix dernières années. Il vit loin de la ville, séquestré dans les montagnes où seuls les Jawas savent le trouver pour échanger des pièces, des jouets pour Luke, et même lui offrir des pièces volées sur le vieux vaisseau Jedi qui se trouve quelque part à proximité. Il se rend chaque jour au travail, coupant et emballant de la viande dont il prélève une portion pour se nourrir et nourrir son fidèle éopie. C'est une vie très modeste, mais c'est celle qui l'a protégé des inquisiteurs qui le recherchent et du reste des Jedi. Tout cela change lorsqu'un vieil ami lui tend la main en cas de crise.


De l'autre côté de la galaxie, sur Alderaan, la princesse Leia ( Vivien Lyra Blair ) montre à quel point la moxie espiègle qu'elle a héritée de sa défunte mère biologique Padmé ( Natalie Portman ), au grand dam de ses parents adoptifs, Bail ( Jimmy Smits ) et Breha ( Simone Kessell ) Organa. Plutôt que de préparer l'arrivée de sa tante et de son oncle, ainsi que de son odieux cousin, Leia préfère s'enfuir dans la forêt avec son petit droïde Lola et grimper aux arbres. Mais ses aventures exubérantes la conduisent plus tard entre les mains de l'équipage de chasseurs de primes (dirigé par Flea ) qui a été embauché pour la kidnapper pour l'inquisiteur Reva ( Moses Ingram), qui veut l'utiliser pour faire sortir Obi-Wan de sa cachette.


Sur Tatooine, la Troisième Sœur rencontre un peu de friction avec sa poursuite de Kenobi. Alors que le Grand Inquisiteur ( Rupert Friend ) et le Cinquième Frère ( Sung Kang ) tiennent à traquer et à tuer les Jedi, y compris l'éphémère Jedi Nari ( Ben Safdie ), qui a également cherché Tatooine comme refuge, ils ne sont pas aussi impulsive comme elle est. Ses motivations semblent personnelles, bien que la première ne donne pas au départ beaucoup plus qu'un indice de ce que cela pourrait être ou pourquoi elle est si déterminée à appréhender Kenobi elle-même.


Bail et Breha tendent la main à Obi-Wan dès que Leia est prise, l'implorant de l'aider, mais Obi-Wan hésite à accepter la quête. Il se sent obligé de rester sur Tatooine pour surveiller Luke, même si Owen ( Joel Edgerton ) ne veut pas qu'il s'approche du garçon et fait connaître ses sentiments à ce sujet lors d'un échange tendu entre les deux hommes. Après quelques délibérations et échappant à ses instincts de Jedi, et Bail apparaissant physiquement sur Tatooine, Obi-Wan décide finalement de partir après les chasseurs de primes qui ont kidnappé Leia et la ramènent à ses parents. L'épisode se termine avec lui à bord d'un navire au large de Tatooine.


La première est une forte réintroduction d'Obi-Wan Kenobi et de l'ère préquelle, avec un scénario qui entremêle intelligemment des informations vitales dans l'histoire, rappelant à son public Qui-Gon Jinn, la chute tragique d'Anakin et la situation désastreuse de la galaxie. été jeté aux mains de l'Empire. Mais le plaisir commence vraiment dans la "Partie II" publiée plus tard, qui voit Obi-Wan Kenobi partir dans un nouveau monde connu sous le nom de Daiyo pour trouver la princesse Leia.





http://allabouturanch.com/forum/topics/aespa-et-jung-ho-yeon-figurent-sur-la-liste-30-under-30-asia-2022

Tidak ada komentar:

Posting Komentar