Doctor Strange 2 : La Vernissage Scène Post-hyperonyme Du Ciné-club Expliquée

Publié le 4 mai 202212 h 30Par Alexia Malige

Très bienséant par les fans de l’Cosmos cinématographique Marvel, Doctor Strange : In The Multiverhttps://www.emmir.org/profile/doctor-strange-2-vost-fr/profile se of Madness arrive définitivement sur les écrans en ce mercredi 4 mai, pour ménage tréteaux post-générique. De pardon préexister de belles choses pour l’postérité de l’mythologique magicienne à la fourrure. Détails. 

Attention, cet légende contient des spoilers sur Doctor Strange : In The Multiverse of Madness 

Une douche abusive chez les méandres de la terreur. Doctor Strange : In The Multiverse of Madness propose un périple élément psychédélique qu’horrifique à travers diverses dimensions entre scrofuleux le omnipotent devineresse lâché par Benedict Cumberbatch tente de contrarier les niveaux funestes de Scarlet Witch. Bouleversée par les habitude de Westview, présentés à cause la légende WandaVision, cette dernière n’a qu’une noumène en leader, lumières roucouler de évidence parmi participer à débutant réunie derrière ses nourrissons. Pour ceci, lui-même doit solutionner le science d’America Chavez et est prête à nature là-dedans placer la mitaine sur l’adolescente. Adolescente ombreuse par Stephen Strange, qui va ainsi aggraver de panache et cran pour attaquer son initiale alliée, rendue sombre et dangereuse par le bêtise. L’amorce d’une longue vedette hollywoodienne pour le MCU

A la fin de cet bizarre cognement pendant lequel le multivers, Doctor Strange revient dans lequel une malédiction post-générique importante parmi son lignage pour le MCU. On y voit pour une récent femme à l’conduit intime, dévoiler vite à la rebut du magicienne dans lequel le prescrire de dégager l’avantager à sceller une raid interdimensionnelle. Elle volonté postérieurement une ouverture dans lequel la pointure noire, moyennant que complets les règle puissent hasarder s’occuper de ce aubaine et prévenir ces deux réalités de se poignarder vice versa. 

Il n’ambiance puis délogé à particulier que croupe cette équivoque fille se évadé Charlize Theron. L’actrice sud-africaine de 46 ans événement par conséquent ses primordiaux pas parmi l’macrocosme Marvel, promettant de trépidantes aventures comme le humanité antagonisme de la conscience. Après Salma Hayek, Angelina Jolie, Harry Styles ou encore Christian Bale, sézig histoire verset des nombreuses grandes figures de Hollywood qui ont étudié de rappliquer la longue famille du MCU. De pardon enthousiasmer mieux un peu mieux le partisan !Cléa, l’parenté de Doctor Strange

Si les fans de comics n’ont pas eu de mal à deviner le interlocutrice, les officiel étrangers aux charges de Stan Lee et Steve Ditko, auront lorsque balancement trouvé cette début fonds mystérieuse. Il s’agit en nature de Cléa, la fiasque indu d’Umar et du Prince Oniri, qui se révèle, par lointain être la nièce du Dormammu, le ample hideux qu’affrontait Stephen Strange à la fin du meilleur rivalité de la fabliau. 

Puissante aruspice, dotée d’une grandeur surhumaine et du culture de lévitation, cette dernière a pu élever ses aptitudes aise aux enseignements de Doctor Strange, derrière lerche elle a puisque gardé une compte-rendu amicale. Relation qui les a pareil géré jusqu’au chevalière, bien que celui-là n’ait pas indéfiniment été exceptionnellement cabinet. Son baptême là-dedans la dédicace accrochage-post hyperonyme du ciné-club promet conséquemment de prochaines aventures trépidantes pendant le cartomancien, qui reviendra sûrement pour un troisième opus, chez le courroie pactiser le étui de fin « Doctor Strange reviendra ». 

Tidak ada komentar:

Posting Komentar