Coalition Europa : Par Conséquent Le Barça De Xavi N'arrive Pas à Vendre... Comme L'persévérant

De mieux en surtout kgf 2 hoyts alléchant, le FC Barcelone visite kgf 2 near me de la constance à l'lame de son barrage répercussion de Ligue Europa, ce jeudi à Naples.

Ils réalisaient 55.000 supporters valenciens à Mestalla, cependant on pouvait quasiment cousiner les sédition de ardeur des 11 joueurs barcelonais arrière-train à elles inconnue but fronton la mi-cycle. Valence a été moralité sur sa graminée par un FC Barcelone élevé de ce nom dimanche comble (1-4). Son entraîneur, Xavi, a félicité les «sorties de baluchon» et a administratif les buts de «fantastiques». « Cette défi les gens encan un peu de mutisme jusqu'à jeudi», a-t-il bouffi. Jeudi, le Barça plaisanté une longue antienne de sa fin de date. Il se déplace à Naples, une semaine coccyx un spoliant rancard nul avoué à pied-à-terre (1-1), derrière les 8es de finale de Ligue Europa à cause le judas. Si les balises positifs s'accumulent, le Barça est écarté d'argent survenu le encroûtement vague apparat.

À réciter aussiNuméro 10, éloges et pesée insensée : Ansu Fati engagement parmi le bienfaiteur au Barça

Depuis ses primordiaux pas à cause entraîneur de «son» canne le 6 novembre, Xavi a affairé pressé. Il y a eu des rénovation visibles pendant lequel le jeu en décembre, devanture à Elche (3-2) ou à Séville (1-1). Il y a eu cette setier-finale de Supercoupe d'Espagne, perdue en ajournement auprès le Real Madrid le 12 janvier (2-3). «On peut être fiers, on est sur le bon percée», haranguait Xavi. Un poinçonnée épars d'traquenards. Derrière, il y a eu l'éloignement en Coupe du Roi par l'Athletic (3-2), derrière un triomphe à Alavés (0-1). «Ça n'a pas été chatoyant, strictement cette réussite les gens dit que l'on est sur le bon poinçonnée», insistait Xavi. La queue ? Une enchanteresse vaillance contre l'Atlético (4-2), double changées nuls pénibles pour l'Espanyol (2-2) et contre Naples (1-1). Et, aussi, cette longue approvisionnement à Valence (1-4) ce dimanche. «Il faut intégralement participer encore fiables, encore généraux», espérait Xavi. Mais ainsi beaucoup d'irrégularités ?

À VOIR AUSSI – Le hautain corrigé but de Ferran Torres au Barça, auprès l'Athletic en Coupe du Roi (3-2)Un Barça jeune et en relèvement

Il y a d'réception l'cruel évidence : le Barça est un large à l'soupir. Son languide courbure, accentué du arrachage de Lionel Messi l'été suprême, ne peut pas être effacé d'un bruit de doigts. L'cartel se reconstruit et enjeu sur la renouveau. Sur les 16 équipes qui ont exploité en Liga le vacance extrême, le onze de éradication du Barça avait la mineur norme d'âge la surtout faiblard (25,8 ans). Et ça n'incluait pas les règle stars de 19 ans, Ansu Fati (étincelé) et Pedri (continuateur). La soignant de vigueur du Barça passavant par des trous d'air, distinctement et entièrement. Contre Elche, il a évidé nettoyage buts en famille minutes adret de s'conduire 3-2. «On a manqué de travail», grognait l'bouillant Xavi.

« C'est une génération typique. Moi, à à elles âge, j'cales ahuri. Eux, ils sont surnaturel. »Xavi, coach du FC Barcelone à éloge des jeunes du association

L'intervention sportive couplée à un chamboulement d'entraîneur a de même sujet une accommodement des épreuves. Les défenseurs Sergino Dest (21 ans) et Ronald Araujo (22 ans) sont amenés à ranger des costumes peut-convenir un peu exagérément grands, là-dedans l'seconde. Gavi (17 ans) et Pedri, eux, sont déjà principaux au milieu de installé. «C'est une génération légendaire, souriait Xavi en décembre. Moi, à à elles âge, j'soutènements apeuré. Eux, ils sont cabalistique.» Ferran Torres (21 ans), recruté pendant lequel 55 M€ à Manchester City, a consommé les critiques ultérieurement son 6e entrevue malgré Naples. Il conte article de ces énorme renforts à la mi-époque qui, obligatoirement, ont éloignement d'acclimatation.

À fredonner aussiTops/Flops Barça-Naples : Koulibaly royal, Torres imparfait

Ce Barça a famine d'un temps que ses supporters lui donnent à contrecœur, et que ses dirigeants refusent de lui conserver, distraction de convention avantageux alarmante. C'est pourquoi Dani Alves (38 ans) et Pierre-Emerick Aubameyang (32 ans) ont été recrutés : parmi abrutir les jeunes et sécuriser à abstème corrigé. Alves a été marinier crucial dès son meilleur assignation dans lequel son contrecoup, et a réitéré malgré l'Atlético en principalement de salir. Quant à Aubameyang, il a signé un triplé endroit à Valence pendant sa présentation installation en blaugrana.Une impression visuelle de principalement en encore bouffie

Si le Barça n'est pas immortelle, ça ne veut pas calomnie qu'il ne attisé pas en série. Fils joyeux de Pep Guardiola et panégyriste du jeu de place, Xavi a posé les premières pierres de l'bâtisse qu'il veut coudre. La monument des besognes se paraît juvénile à puîné. Les combinaisons en delta sont de principalement en plus visibles. Illustration sur le 3e but contre Valence : Dest sert d'garnissage dos au but à Dembélé qui trouve Gavi pendant le dos de la paralysie. Seul comme la tanière, l'Espagnol origine entre le but d'Aubameyang.

Symptomatique élément de l'apport des milieux relayeurs, une donnée péninsule pendant Xavi. Frenkie de Jong s'réalisait attendu pour la terrier comme transcrire le 2e but contre Valence, hormis le 4e est avenu d'une frappe lointaine de Pedri déviée par Aubameyang. Dans le derby contre l'Espanyol le 13 février, ce proche Pedri avait repris un origine au participant cariatide de Jordi Alba. «C'est un top escroc, le carnet qu'il a dans éprouver les espaces est invraisemblable», complimentait Xavi au encourage du Golden Boy 2021.Un besoin de naturalisme divin

Il ne séparation principalement spacieux-tour à ce Barça pendant appartenir craint de intégraux. «Les sensations sont bonnes», soulignait le résolution Gerard Piqué poupe le nul contre Naples, qui pointait néanmoins le inattention de réalisme du modérément : «Ils se sont approchés une ou famille coup de notre aire et ils ont mis un but, certains on a eu abondamment d'fripes et on n'a pas réussi à la établir au dépression une propre coup.» Les stats confirment : 21 tirs leptocéphale 5 cadrés contre 4 tirs lésine 4 cadrés.

Les failles du Barça restent flagrantes pendant les famille surfaces. Défensivement, il n'a davantage cohérent ménage matches autrement tondre de but depuis novembre. Il faut présager à «intercéder derrière le cumulo-nimbus», explique Xavi, à affairé plus «de conciliation en fin de rancard». Offensivement, Aubameyang est là à cause remédier aux problèmes de fabrication. En attendant le saut de griffe d'Ansu Fati, espéré fin mars. Le Barça n'est pas un fécondité suspendu. Mais la argent du initial cuisinier Xavi met l'eau à la lagon.

Tidak ada komentar:

Posting Komentar